LONGUE VIE A LA MUSIQUE SCOLAIRE


Chers amis de la culture, chers amis de jeunesse, cher amis de la musique,

 

C’est avec beaucoup d’incompréhension et de tristesse que nous vous adressons ce message aujourd’hui. 


Ce mercredi 21 novembre, une terrible nouvelle est tombée pour la Musique Scolaire du Locle.
Nous avons, quelques heures avant vous, été informés de la décision radicale prise par le conseil communal du Locle qui est de supprimer l'enseignement à la Musique Scolaire.
Cette décision nous a été imposée sans dialogues préalables, à aucun moment des discussions n’ont été sollicitées afin de trouver des solutions à une restriction budgétaire partielle. Nous aurions été tout à fait disposé à chercher et trouver des solutions afin de diminuer notre budget.

 

La fermeture de l’école provoquent également de multiples effets collatéraux qui n’ont pas été mesurés : appauvrissement de la formation musicale et de ses bienfaits, appauvrissement du dynamisme de l’Ancienne Poste, appauvrissement de la diversité des jeunes fréquentant le Claap, appauvrissement des collaborations et donc du tissu associatif de la ville, appauvrissement des collaborations avec l’école obligatoire, appauvrissement du réservoir de musiciens pour les ensembles de la ville (Mili, Sociale), perte d’une spécificité et d’une fierté locloise. Tout ceci représente bien évidemment une baisse de l’attractivité de notre ville. Sans oublier de rappeler que la Musique Scolaire fait partie de l'histoire de la ville. Notre école a 168 ans !!!!

 

La mort du Jam's:
Quant à la proposition faite par le conseil communal, qui est de maintenir uniquement le Jam’s Orchestra en tant qu’unité musicale indépendante est irréalisable. Le Jam’s est composé des élèves de l’école de musique, pour la majorité scolarisés, suivant des cours d’instruments et de groupe en plus de leur leçon avec le Jam’s. Le Jam’s est en soit une forme d'enseignement à la musique d’orchestre et aux ensembles d’harmonie, dans lequel les élèves sont continuellement encadrés par les enseignants spécifiques à leur instrument. Le Jam’s fait partie intégrante de l’école de musique et représente une continuité logique dans l’apprentissage musical de l’élève. Le rendre indépendant est illusoire quant à sa pérennité sur le long terme.

 

Quelques chiffres :

Voici quelques chiffres afin que tout le monde communique correctement au sujet de la Musique Scolaire : 

La Musique scolaire coûte environ 260'000.- par année pour environ 135 élèves. Elle est composée de 9 professeurs (1.87 poste) et d’un comité de 9 bénévoles assurant la marche de l’école en collaboration avec une secrétaire de la ville. Les tarifs de l'école s’échelonnent entre 140.- et 270.- par année. 

 

Un futur avec le conservatoire de musique ? 

 Malgré une collaboration extrêmement positive avec le conservatoire neuchâtelois ces deux dernières années il est difficile d’imaginer que tous les membres de la musique scolaire pourront continuer leurs études musicales au sein du conservatoire. En effet, ces deux institutions ne sont pas interchangeables à loisir. Elles possèdent chacune des missions différentes et ne poursuivent pas les mêmes buts. Elles sont structurellement différentes et ne permettent pas de mettre en place les mêmes projets. Il faut aussi mentionner que les cotisations ne sont pas comparables. Le cursus "fanfare" du conservatoire propose une formation à 800 CHF par année (valable pendant maximum 4 ans par élève) suite à quoi l’écolage dépend du salaire des parents. Par exemple le forfait « élémentaire 30 » à 1110 CHF passe à 888 CHF pour les revenus inférieurs à 50’000 CHF et augmente à 1332 CHF pour les revenus de plus de 190’000 CHF. Certains élèves verraient donc leur cotisation tripler. Les deux écoles ont toujours cohabité de manière bien distincte par le passé. Ce n'est certainement pas pour rien. 

 

Pour finir

Le conseil général se retrouve le 12 décembre prochain à 18h30 pour sa séance publique, merci à tous de déjà de réserver cette date. Nous nous réunirons tous avant le conseil général. Des informations vous seront communiquées ultérieurement pour vous informer des démarches mises en place pour défendre notre école de musique. Nous vous remercions de ne rien entreprendre de manière indépendante, mais de contacter le comité afin que nous puissions unir nos force et agir d’une même voix. C'est important que nous communiquions tous dans le même sens. 

Une pétition sera lancée dès le mardi 27 novembre. N'hésitez pas à nous contacter si vous désirez nous aider à faire remplir des grilles. 


En restant à disposition pour toutes questions, nous vous transmettons nos plus vives salutations.


Le Comité de la Musique Scolaire

 

Partager ces informations