Le cornet


Le cornet à pistons est un instrument de musique à vent de la famille des cuivres doux.

Il a les mêmes origines que la trompette. C'est le premier instrument à bénéficier de l'invention des pistons en 1820.

Jean-Baptiste Arban a fait beaucoup pour populariser le cornet à pistons. Il a inventé des techniques de double et triple coup de langue qui lui ont permis de jouer du cornet avec une virtuosité exceptionnelle. Il a aussi écrit la célèbre méthode utilisée pour l'apprentissage de tous les instruments de la famille des cuivres avec trois pistons.

Les premiers cornets étaient munis de 2 pistons Warren, du nom de l'inventeur, puis 3. Les pistons en vigueur aujourd'hui sont du type Périnet ; pendant une période ces deux types de pistons ont cohabité ainsi que les modèles dits Berlinois et Viennois.

Le cornet est constitué par l'embouchure, le tube, les trois pistons et le pavillon. Le tube est conique, ce qui lui donne un son doux, moins brillant que celui de la trompette.

Son jeu repose sur les mêmes principes que pour la trompette ou encore le bugle.

C'est un instrument soprano, en si. Le registre courant s'étend du fa# grave au contre-ut. Il existe aussi des cornets sopranino en mi possédant un registre plus élevé.

Il est parfois employé par les débutants dans l'apprentissage de la trompette, notamment chez les jeunes enfants, étant réputé plus facile à manipuler, et plus facile à prendre dans de petites mains d'enfant du fait que le tube est plus replié (l'instrument est plus ramassé qu'une trompette quoique la longueur de tuyau soit égale : 1,50m).